Artistes

Alinka Echeverría

Musée des beaux-arts de Montréal

Avec l’exposition Simulacres, Alinka Echeverría revisite son projet Nicéphora, développé dans le cadre de la résidence BMW au Musée Nicéphore Niépce en 2015. Ce corpus composite aborde de manière critique les enjeux liés à la représentation des femmes dans le domaine de la photographie. Dans Simulacres, Echeverría s’intéresse au modèle de désir fondé sur une domination de l’altérité, de façon à démontrer l’illusion que véhiculent les images. Elle décentre l’héritage blanc masculin pour mettre en question les récits officiels du médium, récits que l’artiste approche au sens de simulacres tels que théorisés par Jean Baudrillard. À travers des collages, une installation vidéo immersive et des simulations tridimensionnelles de vases imprimées sur plaques de verre, Echeverría met en tension les façons par lesquelles les femmes sont chosifiées en ciblant le caractère exoticisant et fétichiste de la représentation.

Œuvre(s) exposée(s) :
Fieldnotes for Nicephora (2018)
Fieldnotes for Nicephora (2015)
Precession of the Feminine — 10 Simulacra (2015-2018)