Artistes

Jonathas de Andrade

Galerie Leonard & Bina Ellen

Avec l’exposition Contre-récits et autres constructions fallacieuses, Jonathas de Andrade propose l’installation photographique Eu, mestiço et la vidéo O Peixe. Ayant pour point de départ l’étude problématique derrière le livre Race and Class in Rural Brazil (1952), Eu, mestiço fait état de la situation actuelle du racisme au Brésil tout en interrogeant les procédés de catégorisation au cœur de la méthodologie de l’étude, laquelle qui auraient conditionné, voire renforcé, les idées racistes qu’elle prétendait critiquer. O Peixe examine pour sa part les relations de pouvoir et les dynamiques de domination que l’être humain entretient à l’égard de l’animal, mais également envers ses semblables. Avec ces deux œuvres, de Andrade engage une réappropriation critique et une dislocation d’une violence « corporalisée » : une possible déchosification.

Œuvre(s) exposée(s) :
Eu, mestiço (2017)
O Peixe (2016)