Artistes

Laura Huertas Millán

Dazibao

Avec le film La Libertad, Laura Huertas Millán présente un portrait collectif de la famille tisserande matriarcale Navarro. L’œuvre sous-tend une attention restauratrice envers les savoirs et les pratiques autochtones. Elle entrelace diverses communautés et écologies autour de l’artisanat, par l’entremise duquel s’exprime une conception renouvelée de la liberté. Journey to a land otherwise known porte sur l’exotisme tel que défini par la colonisation scientifique. Huertas Millán y critique les constructions politiques du savoir ethnographique, dont les fondements résident entre autres dans les expéditions botaniques. Évoquant une coexistence de l’humain et de la nature, mais aussi des différentes cultures, qui pourrait momentanément libérer les discours des conventions qui les subjuguent, le film traite métaphoriquement de la féminité par le truchement des notions de contrôle, d’occupation et de possession.

Œuvre(s) exposée(s) :
La Libertad (2017)
Journey to a land otherwise known (2011)