Artistes

Miguel Angel Ríos

OPTICA

Avec les vidéos The Ghost of Modernity (Lixiviados) et Piedras Blancas, Miguel Angel Ríos explore la faculté de transmission de l’objet. Par des images tournées sur un plateau surplombant un bidonville mexicain où la désolation qu’évoquent les déchets est parfois interrompue par la présence humaine, The Ghost of Modernity (Lixiviados) expose la contamination qui découle du projet (colonialiste) de modernisation, prenant acte de la violence sociale et environnementale qui en résulte. Piedras Blancas documente la ruée descendante de plus de 3000 sphères de ciment sur le flanc d’une montagne. Ces corps qui se meuvent brutalement ou subissent des accidents fatals évoquent les mouvements migratoires dont la cadence est trop souvent donnée par des systèmes hégémoniques.

Œuvre(s) exposée(s) :
The Ghost of Modernity (Lixiviados) (2012)
Piedras Blancas (2014)